Le vin est le compagnon des rendez-vous amoureux. Voici quelques suggestions, si vous voulez faire passer un message lors de la Saint-Valentin Vin et amour, vin et séduction, vin et désir… Le fruit de la vigne accompagne irrésistiblement les moments à deux. Et dans ces moments-là, l’étiquette à son importance. Alors, si cette année (sans doute comme les précédentes, on vous comprend) vos finances ne permettent malheureusement pas d’offrir un prestigieux Chambolle-Musigny 1er cru “Les Amoureuses” à votre partenaire pour la Saint-Valentin, voici quelques solutions alternatives. Une liste de cuvées bien nommées, nettement moins onéreuses que “Les Amoureuses”, mais qui pourraient néanmoins faire leur petit effet et procurer un plaisir certain en ce 14 février. La preuve par dix qu’on peut sortir de la très classique (mais efficace, admettons-le) bouteille de Saint-Amour, cru du Beaujolais… Le Blanc du Clos des vins d’Amour, Idylle 2014, AOC Côtes du Roussillon. Quelle impeccable fraîcheur printanière… Alors que le manque de lumière et les pics de pollution accablent les citadins que nous sommes, ce jus issu d’un assemblage grenache blanc (50%), grenache gris 40%, macabeu 10% fait figure de “vin courage” à partager avec l’élu(e) de votre coeur le soir de la Saint-Valentin. Attaque sur des notes agrumes et bonne acidité, longueur en bouche, les grenaches apportent le gras en finale. Produit en agriculture biologique. Vignobles Dornier, Route Lesquerde, 66460 Maury. Prix : une dizaine d’euros, départ propriété et sites de vente en ligne. Le Prince 2014, Saumur Champigny. Un vin ligérien, gaillard et sans artifice, 100% Cabernet Franc. Si vous avez décidé de jouer la Saint-Valentin sans chichis, avec des plats canaille (une petite blanquette) ou une simple association plateaux de charcuterie et de fromages…

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.sudouest.fr